Pollueur payeur. Et si les parents passaient à la caisse ?

L'innovation impuissante face à l'augmentation de la population
L'innovation impuissante face à l'augmentation de la population

Jean-Pierre Leac

J'ai travaillé pour des programmes de soutien à l'innovation et à la croissance des entreprises ces dernières années. Diplômé d'une école d'ingénieur, j'ai été chef de projet dans l'industrie automobile puis j'ai créé ma propre société de conseil. J'ai ensuite pris la direction du service d'appui aux entreprises, des politiques de transfert de technologie et des projets de coopération transfrontalière au sein de l'Agence Régionale d'Innovation. Je suis également responsable de plusieurs fonds favorisant les projets d'innovation et la création de start-up.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. christophe dit :

    c est intéressant mais je crois qu il faudrait penser a une taxe individuelle sur chaque personne
    par rapport a son style de vie ceux qui ont un 4×4 en ville et qui prennent plusieurs fois l avion pour leurs vacances en hiver ils détruisent la montagne qui changent de lunettes et de portable tous les ans ? et pendant ce temps y’a des individus qui voyagent pas qui consomment moins qui vivent simplement et on considère tous les êtres pareillement c’est cela le problème il me semble….une taxe individuelle sur chaque personne sur son empreinte carbonne durant sa vie peut être une solution du pollueur payeur ? non ?

    • oui cela serait sûrement possible mais difficile à mettre en œuvre non ? Si on admet que nos sommes beaucoup trop nombreux par rapport aux ressources de la planète et que la pression sur l’environnement que nous exerçons n’est pas durable, il faut déjà arrêter de toute urgence les politiques natalistes.

      Il faut également, comme vous le proposez, distinguer entre ceux qui polluent énormément et les autres, au cours de leur vie. Lutter contre l’extrême richesse et taxer fortement les produits polluants pourrait être une piste mais les événements récents montrent que les urgences écologiques et sociales sont parfois difficiles à accorder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.