Santé et internet des objets [part 1]

L'innovation dans le domaine de la santé est de plus en plus liée à l'évolution des technologies numériques

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Photo du profil de Nico Dlqe Nico Dlqe dit :

    Article très intéressant. Deux réactions.

    1) Je suis convaincu que l’internet des objets prend tout son sens et sa légitimité dans le domaine de la santé pour une utilisation autre que celle que nous voyons malheureusement davantage aujourd’hui : mesure des calories dépensées, des pas effectués durant une journée….Les gens qui utilisent aujourd’hui ces dispositifs sont souvent des personnes en bonne santé physique qui se servent de ces outils ou bien pour se rassurer – de manière technologique – sur leur état de santé ou bien pour perfectionner techniquement leur entraînement sportif. Dans ces conditions, est-il concevable de faire la promotion à tout va de ces nouvelles technologies au détriment parfois, je pense, d’autres sujets dont la diffusion serait davantage bénéfique pour la santé des gens. A titre d’exemple, l’excès de sel dans l’alimentation serait responsable de plus de 35 000 morts par an en France…

    2) Quid de l’appropriation de ces nouvelles technologies ? Comment, avec leurs déficits colossaux, pour la plupart, les hôpitaux publics pourront s’approprier ces dispositifs très coûteux ? Ne risque-t-on pas d’aggraver plus encore la différence de qualité des soins avec les cliniques privées qui utiliseront sans nul doute ces dispositifs de manière plus conséquente ? Un nouveau problème parmi ceux très nombreux responsables de la crise de la santé publique ?

  1. 7 mars 2017

    […] Santé et internet des objets [part 1] […]

  2. 24 mars 2017

    […] sans surprise, la mobilité, le big data et l’internet des objets (sur ce dernier sujet, voir aussi cet article). L’étude nous apprend en outre que les deux-tiers des grands groupes concernés […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *