Qualifier l’innovation, comprendre les TRL

comprendre les TRL

Jean-Pierre Leac

I have been working for innovation support programs and business growth for the last 10 years. After graduating from an engineering school, I worked as a project manager in the automotive industry and then created my own consulting company. Being now the innovation and development manager within the regional innovation agency (NFID), I am in charge of the technology transfer policies and cross-border cooperation projects. I am also responsible for several funds promoting innovation projects and start-up creation. それと、日本に情熱を注ぎます。

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Merci Jean Pierre pour cet article intéressant. Il est toujours utile d’avoir des repères dans le développement d’un produit pour savoir où on en est.
    On pourrait ajouter à cette séquence plusieurs commentaires :
    – les aller-retours peuvent être nombreux avant d’arriver au résultat final. Ce n’est pas toujours linéaire …
    – on peut rentrer dans le processus à différents niveaux (création totale, achat de brevet, etc …)
    A bientôt,
    Laurent du blog https://innover-malin.com/

    • tout à fait d’accord avec toi. C’est la vision linéaire « recherche –> innovation » qu’on retrouve ici. Tout le monde sait qu’elle est fausse (ou en tous les cas très insuffisante) mais on la garde parce qu’elle est facile à comprendre et parait logique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.