Qualifier l’innovation, comprendre les TRL

comprendre les TRL

Jean-Pierre Leac

J'ai travaillé pour des programmes de soutien à l'innovation et à la croissance des entreprises ces dernières années. Diplômé d'une école d'ingénieur, j'ai été chef de projet dans l'industrie automobile puis j'ai créé ma propre société de conseil. J'ai ensuite pris la direction du service d'appui aux entreprises, des politiques de transfert de technologie et des projets de coopération transfrontalière au sein de l'Agence Régionale d'Innovation. Je suis également responsable de plusieurs fonds favorisant les projets d'innovation et la création de start-up.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Merci Jean Pierre pour cet article intéressant. Il est toujours utile d’avoir des repères dans le développement d’un produit pour savoir où on en est.
    On pourrait ajouter à cette séquence plusieurs commentaires :
    – les aller-retours peuvent être nombreux avant d’arriver au résultat final. Ce n’est pas toujours linéaire …
    – on peut rentrer dans le processus à différents niveaux (création totale, achat de brevet, etc …)
    A bientôt,
    Laurent du blog https://innover-malin.com/

    • tout à fait d’accord avec toi. C’est la vision linéaire « recherche –> innovation » qu’on retrouve ici. Tout le monde sait qu’elle est fausse (ou en tous les cas très insuffisante) mais on la garde parce qu’elle est facile à comprendre et parait logique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.