Accueil forums Créativité et innovation Techniques pour un groupe "primo-créatif" ?

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Jean-Pierre Leac, il y a 2 ans et 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #84

    Jean-Pierre Leac
    Admin bbPress

    J’ai récemment animé un groupe en simple « brainstorming » pour trouver de nouvelles idées afin d’approfondir un projet de création d’entreprise dans l’agro-alimentaire.
    Malheureusement les résultats ont été assez décevants (sans être catastrophiques) car j’avais surestimé la difficulté de « se laisser aller » quand on n’est pas habitué à l’exercice. J’avais en effet auparavant toujours travaillé avec des personnes déjà rompues à ce genre d’exercice.
    Quelles sont les précautions à prendre avec un groupe qui n’a jamais utilisé de techniques créatives ? Comment éviter la désillusion, le rejet ?

  • #2787

    François Amisse
    Participant

    Bonjour Jean-Pierre,

    Par expérience, 4 étapes phares permettent d’obtenir de bons résultats collectifs, je les applique à chaque atelier créatif.

    1 – Se présenter et faire se présenter le groupe avec une pratique ludique
    Il y a de nombreuses manières de le faire comme par exemple utiliser le dessin, demander aux participants de choisir une carte du jeu DIXIT qui laisse place à l’imaginaire car très subjectif, se présenter « à la façon de… », créer un réseau social en papier avec des connexions faites entre chaque participants ensuite, etc.
    Avantage : chacun est « activé » et a commencé à s’impliquer sans trop d’effort

    2 – Activer le corps (et aussi les neurones)
    Utiliser un « ice breaker » comme, par exemple, une balle de tennis et demander au groupe de se la passer de main en main en 4 itérations mais avec la contrainte de devoir réduire le temps par 2 après chaque itération.
    Avantage : ce type de pratique fait réfléchir et fait rire car les postures sont souvent assez burlesques.

    3 – Activer les neurones (et un peu le corps)

    Introduire une problématique par le jeu avec des degrés de difficultés grandissants. Par exemple : comment imaginer une télécommande simple et ergonomique, comment résoudre le problème du manque d’eau dans le désert, comment relier 9 points en 4 traits sans lever le crayon, etc.

    4 – Faciliter l’atelier
    Il s’agit de guider/accompagner/encadrer le groupe pour l’inciter à produire un maximum d’idées.
    Afficher les règles du brainstorming (pas d’autocensure, bienveillance, quantité plus que qualité dans 1 premier temps…) peut aider les participants qui s’y réfèrent pendant l’action.

    J’espère que cela t’aidera 🙂

    François Amisse
    Web : http://www.novup.fr

    • #2884

      Jean-Pierre Leac
      Admin bbPress

      Merci François,
      j’ai récemment testé avec un groupe d’élèves certaines techniques de créativité. Je leur ai expliqué la démarche et il ont d’eux mêmes trouvé certains « ice breakers » assez intéressants (des versions originales de la chaise musicale par exemple).
      S’agissant d’étudiants qui se connaissaient bien et qui étaient tout le temps ensemble, il n’y avait pas beaucoup de « ice » à « breaker » mais je pense qu’ils ont bien compris le principe.
      Je me suis pas mal basé sur un bouquin : Animer une séance de créativité – 2e éd. qui était accompagné de petites vidéos.
      J’aimerais bien proposer sur le site une « étude de cas », pour montrer le potentiel des différentes méthodes mais surtout des résultats concrets et le cheminement intellectuel. Tu penses qu’on pourrait proposer cela sur le site ?

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.