[leçon] business model, le représenter

Jean-Pierre Leac

I have been working for innovation support programs and business growth for the last 10 years. After graduating from an engineering school, I worked as a project manager in the automotive industry and then created my own consulting company. Being now the innovation and development manager within the regional innovation agency (NFID), I am in charge of the technology transfer policies and cross-border cooperation projects. I am also responsible for several funds promoting innovation projects and start-up creation. それと、日本に情熱を注ぎます。

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. John dit :

    Conception interessante du BM ici
    http://grp-lab.com/
    avec une web-serie qui l’explique ici http://grp-lab.com/videos-pedagogiques/
    c’est top !

  2. Parmi les modélisations des business modèles, j’aime bien également utiliser la démarche Synopp en complément du Business Model Canvas.

    Imaginée par Claude Ananou, serial entrepreneur et professeur à HEC Montréal, elle se positionne comme une manière simple de construire son projet tout en répondant aux questions clés.

    Les 7 questions sont parfois plus accessibles pour permettre à une équipe de préciser son propos.
    1. Quel est le besoin à combler ?
    2. Quel est le segment de clientèle le plus à même de consommer : son profil, ses habitudes ?
    3. Quels sont ses avantages concurrentiels ?
    4. Le projet est-il viable ? Pourquoi ?
    5. Quelles sont les incertitudes et quels sont les risques liés au développement du projet ?
    6. Quel est le point de départ du projet, sa version la plus simple pour démarrer ?
    7. Quel est le plan d’action pour développer le projet ?

    pour en savoir plus : https://www.my-mooc.com/fr/mooc/reussir-son-demarrage-dentreprise-lapproche-synopp/

    Tout comme l’approche Lean Startup, l’idée est de mettre l’entrepreneur en situation pour qu’il confronte ses idées à ses possibles clients.

  3. Olivier Ridoux dit :

    « décrire la façon dont une entreprise crée, délivre et capte de la valeur dans son contexte économique, social et culturel ».

    Je ne peux qu’approuver, mais j’ai trop vu d’exercices de fabrication de business model où justement ce qui ressortait c’était l’absence de connaissance du contexte économique, social et culturel. Toutes les cases y étaient, mais remplies de chiffres hypocrites.

    • C’est vrai que l’exercice tourne parfois autour du remplissage fétichiste de cases sans connaissance suffisante du contexte dans lequel le projet s’inscrit. Aucun business model ne survit au premier contact avec un client … Après tout, il ne s’agit que d’un ensemble d’hypothèses qui ne seront, pour la plupart d’entre elles, pas réalisées. Il faut donc sortir de l’entreprise et tester chaque hypothèse avec ses clients. L’idée est de se planter le plus vite possible …

  1. 31 août 2017

    […] on peut le voir dans ce BMC, les activités clés des incubateurs et des accélérateurs sont très proches. C’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *